Les compétences humaines : gages de succès

La surenchère des compétences techniques (Hard Skills) à acquérir dans notre société ne cesse d’augmenter, rendant le « succès » toujours plus difficile à atteindre. Et si tout n’était que foutaise et qu’une autre approche était plus essentielle pour atteindre le succès ? Parlons de compétences humaines (Soft Skills).

 

Une éducation portait sur les « matières. »

Reconstruction

À la suite des dernières grandes guerres mondiales, notre société a eu besoin de mains d’œuvre pour se reconstruire. Ce qui a forgé notre système éducatif. C’est alors que depuis notre enfance, nous apprenons des matières (histoire, géo, math, etc.) afin de nous intégrer plus rapidement dans la société. Nous développons ensuite des compétences techniques essentiellement accès sur l’entreprise : logique, art, vente, maîtrise, etc. Celles-ci ont pour objectif de nous former à être utile et à apporter une valeur distincte, celle pour laquelle nous occupons par la suite un emploi au sein de la société.

Néanmoins, j’ai pu relater qu’un ensemble de compétences techniques est essentiel, mais que ce dit ensemble reposent inéluctablement sur un second ensemble de compétences non-visibles, plus subtil et qui ne s’apprend généralement d’expérience sur le terrain, 

 

Les compétences humaines (Soft Skills)

Confiance

Pédagogie, curiosité, résilience, gestion des conflits, opportunisme, humour, capacité d’adaptation, éloquence, ouverture d’esprit, mémoire, discipline, réactivité, affirmation et bien d’autres. Voici les compétences sous-jacentes à l’être humain, faisant de nous des personnes uniques. Ce qui nous différencie d’ailleurs de logiciels (toujours plus évolués) capable d’effectuer des tâches techniques aussi bien que des humains.

C’est d’ailleurs chacune d’entre-elles, qui combinées, forgent ce que nous appelons la « Confiance en soi ». Notre confiance accrue devient alors un support pour les autres compétences humaines ET compétences techniques. Un réel cercle vertueux.

Voici pour moi les raisons pour lesquelles certains réussissent plus. Je fais d’ailleurs l’analyse des entrepreneurs qui m’inspire le plus ici.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Vous voulez réussir ? Gardez un journal intime !

Prenons une anecdote pour souligner ce point de vue :

 

Mieux parler pour mieux briller

Mieux parler pour mieux brillerNe vous est-il jamais arrivé de vous demander pourquoi une personne proche de vous (frère, sœur, collègue, etc.) à plus de « succès » dans la vie (professionnelle et/ou personnelle), alors que tout semble montrer qu’elle a moins de compétences (techniques) que vous ?

Je suis prêt à parier que cette personne dispose de bonnes humaines, ce qui lui permet de mieux communiquer avec autrui et de développer d’avantage de relations. L’histoire nous prouve qu’en tant qu’être humain, nous avons besoin de relation, et que chaque personne en mesure de bien parler et capable de créer du lien sera plus appréciée par ses paires. Elle aura donc plus de succès.

Ceci n’est qu’un exemple parmi tant d’autres.

 

Les lacunes…

Développeur timideUne personne ayant de bonnes compétences humaines avec des compétences techniques moyennes réussira plus qu’une personne disposant de compétence humaine moyen avec de bonnes compétences techniques.

Je trouve que l’image la plus parlante est l’idée que nous avons des « développeurs », soit disant timides, ne sachant pas vendre leur génie et n’osant pas prendre la parole en public. Ce stéréotype est proche de la réalité chez une partie d’entre eux. Et cela vient tout simplement d’une focalisation excessive sur les compétences techniques aux détriments des compétences humaines. Ce qui peut être changé (à la bonne heure, je viens de ce milieu :D).

D’où de régulières associations entre des personnes douées sur le plan humain avec des personnes douées sur le plan technique afin de se compléter.

 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment définir mes valeurs ? Une introspection en 7 questions

Par où commencer… Un exercice :

Si vous vous reconnaissez dans la description ci-dessus et que vous ne savez pas par où commencer, bienvenue au club, je suis passé par là et je continue de progresser personnellement.

Je vous invite donc à effectuer un état des lieux tel que j’ai pu opéré il y a peu de temps :

  1. Prenez de quoi noter (je personnellement pris mon journal), et faites deux colonnes
  2. Dresser dans la première la liste des compétences humaines (Soft Skills) et dans la seconde la liste de vos compétences techniques (Hard Skills).
  3. Ensuite, mettez en face de chaque compétence autant de signe (+) que vous vous sentez satisfait de cette compétence. Personnellement, je mets 5 (+) si je me sens satisfait, et 1 (+) si je sens un grosse lacune.
  4. Il ne vous reste plus qu’à poser des actions pour développer les compétences qui vous semblent prioritaires.

Pour info : c’est ainsi que j’ai pu noter noir sur blanc que les deux compétences humaines que je souhaitais développer le plus étaient la résilience et l’affirmation. J’ai posé comme action de reprendre les cours de Karaté et m’affirmer d’avantage dans mes choix et dans les situations à enjeux. Cela prend du temps, mais cela en vaut largement la chandelle.
L’an dernier, c’était l’éloquence, et j’ai pris 1 an de cours dans une école spécialisée.

A vous de jouer !

 

Si vous avez des remarques ou des questions, n’hésitez pas à m’envoyer un message dans les commentaires.
D’ailleurs, quelles compétences humaines souhaitez-vous développer en priorité ? Cela pourrait faire l’objet d’articles dédiés !! :D

Je vous souhaite une belle continuation et vous dis à très vite,
Kelvin

Faites-en profiter votre entourage :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CADEAU Vous êtes libre de télécharger le livre

"Les 3 étapes pour un suivi d'objectifs efficace"