Le rythme : 5 aspects de la vie devenues des compétitions

J’enclenche le clignotant, regarde sur le côté et commence à reprendre la route. En direction de la Bretagne, depuis Paris, nous venons de terminer une troisième halte sur le chemin : Saint Malo.

“Une troisième ?” certains disent, “Non mais, quand tu vas quelque part, moi, je fais le chemin en une fois, sans arrêt… Ça doit être ennuyeux d’aller en vacances avec toi !”

J’ai une vision personnelle des voyages et le chemin en fait parti intégrante. Malgré le fait que la destination soit importante, le chemin est primordial. Il est donc pour moi normal de profiter du chemin, plutôt que d’accélérer le rythme pour essayer d’arriver le plus rapidement possible et faire de péter le kikimeter pour ceux qui connaissent (le kikimeter est un outil permettant de mesurer qui a les meilleures performances dans un jeu-vidéo en ligne. Haha, mon ancien côté joueur qui ressort.)

Ha, le rythme, parlons en…

Beaucoup d’aspects de la vie deviennent des compétitions… Voyons ça ensemble :

 

 

Le sommeil : dors moins, vie plus

Le sommeil : dors moins, vie plus…

“Tu dors tout le temps…”

Le sommeil est considéré par certain comme une perte de temps. Pourquoi dormir 8 h ? Seulement 6 h 30 suffisent, voir une nuit blanche de temps en temps et hop : 8 h de gagnées… Ou pas…

Le sommeil est d’une importance capital et subit le même sort que les trajets en voiture cité plus-haut. Ne se préoccupant que de l destination, on oublie que le chemin a un rôle. Ici, le sommeil représente la phase de la journée où :

  • Notre cerveau fait le plus gros du travail de mémorisation
  • Nos muscles se reconstruisent
  • Le corps régénère son énergie

Et tout ça ? Dans le but d’être dans l’ensemble : heureux,  sain et…. efficace ! Bingo.

“Pas de dodo, plus de gateau !”

Au passage, une étude menée en 2013 par “Helen Wills Neuroscience Institute”, (University of California), montre que le sommeil est un facteur de mauvaise alimentation, car le manque de sommeil influe sur notre capacité à choisir des aliments à haut rapport de calorie. Un autre signe que le manque de sommeil nous induit à effectuer de mauvais choix.

Note personnel : j’ai constaté que je suis généralement de moins bonne humeur lorsque je dors moins de 7h.

Je vous laisse entre les mains de la super vidéo de #datagueule qui explique très bien l’origine du phénomène du : dormons moins, vivons plus…

Alors, pensez-vous qu’il est important de sacrifier vos heures de sommeil ?

Passage à l’action

Sleep as androidOu peut-être pas… cette fois-ci, on ne parle pas d’agir, mais de se poser ! Si vous savez que le sommeil est un moment un peu trop raccourci pour vous :

  • Notez pendant quelques jours l’heure où vous allez au lit et l’heure de votre réveil
  • Personnellement, j’utilise une application pour suivre mon sommeil : Sleep As Android et dormir 8h
  • Je me mets aussi une alarme à 22h22 afin de se poser, car j’ai facilement tendance à rester devant l’écran tard

Faites vous-même le constat, testez ces méthodes pour voir si celles-ci vous conviennent. Votre énergie/santé en dépend. :p

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Gérer son énergie : comment avoir le peps à longueur de journée ?

 

Lois du temps

Le temps : plus de choses à faire avec moins de temps

Chronos, maître du temps

Notre vocabulaire a évolué avec cette tendance, nous sommes passé de la “gestion” du temps à la “maîtrise” du temps.La course au temps, le quotidien de beaucoup de personne. Maintenant, pour suivre le rythme, il faut le maitriser.

Tout le monde le sait, il y a plus de choses à faire que de temps disponible pour les réaliser. Sachant que tout est urgent, cela augmente rapidement le stress. Tellement que des méthodes de générations sont apparues au fils du temps. On parle de Générations dans la gestion du temps :

  • Tout d’abord, ce fut les aides mémoire
    Post-it par-ci, petite note par là. C’est aide mémoire permettent de garder une trace visuelle de la tâche à garder sous les lieux pour l’exécuter.
  • Vint ensuite les Agenda
    Trop de petits papiers ? Prenons un grand papier et ajoutons la notion du temps, on obtient : les agendas.
  • Désormais avons les méthodes actuelles axées sur la priorisation
    Fini les agendas débordant de tâche inutile, on parle désormais de priorisation et d’optimisation. On fait le tri et on laisse les tâche moins prioritaire sur le côté.
  • Et une dernière pointe le bout de son nez : l’aspiration
    L’être reprend le dessus en intégrant ce qui lui est important dans le fond. Cela permet de faire un tri beaucoup plus efficace que juste : prioritaire ou non.

Des méthodes !

Le temps nous fascine tellement que des personnes ont développé des méthodes, nommées loi ou principe. Dans son mémoire, Véronique LACOMBE dresse une première liste de ces méthodes :

  • Principe d’alternance (loi de l’Écclésiaste)
  • Loi de Pareto
  • Loi de Murphy
  • Loi de Carlson
  • Principe de Parkinson
  • Principe de Fraisse
  • Principe d’Illich
  • Principe de Laborit
  • Loi de Mackenzie
  • Les paquets de 90 minutes
  • Principe du temps maîtrisable

Je rentre plus en détails dans ces lois et principes dans mon article sur l’art de gérer son temps.

D’ailleurs, le temps est aussi l’un des slogan phare du livre : La semaine de 4 heures, de Timothy FERRISS.

Passage à l’action

Ces lois sont importantes et vous devez les connaître. Pas besoin de les appliquer à 100 %, mais le fait de savoir ce qu’elle représente vous aidera dans tout ce que vous faites.

  • Allez donc lire mon article sur le sujet : ici
  • Marquez sur un post-it sur votre bureau quelles sont les 3 règles que vous pourriez appliquer pour travailler plus efficacement et ainsi arrêter de “manquer de temps”
  • Définissez un moment dans votre semaine qui vous appartient où vous faites ce qui vous plaît

 

Travail plus

Le travail : utilise moins, produit plus…

“Vous avez 1 heure pour me faire un CR de la Client Proposal”

Faire plus avec moins… Voici les mots d’ordre de notre air dans le monde du travail. Les prochains sur la liste étant : optimisation, réduction des coûts. Vu de l’extérieur, c’est bien, mais vu de l’intérieur, ce n’est pas toujours le même constat.

D’après l’étude du cabinet STIMULUS parue le 23 novembre 2017 :

  • 52% des salariés présentent un niveau élevé d’anxiété
  • Les moins de 30 ans et les plus de 50 ans sont un peu moins anxieux
    (respectivement 50% et 51% de niveaux élevés d’anxiété).
  • Les salariés âgés de 30 à 50 ans sont un peu plus anxieux
    (54% de niveaux élevés d’anxiété).

“Ce sont, dans cette double optique, les exigences liées au travail qui arrivent en tête. « Devoir traiter des informations complexes et nombreuses » et « manquer de temps » concernent respectivement 72% et 62% des salariés et leur impact en termes de stress est très fort. Si un peu moins de salariés trouvent que « les objectifs au travail sont difficiles à atteindre » (41%), il s’agit cependant d’un élément source d’un grand stress.”

Je pense que ce n’est pas le contexte général de devoir faire plus avec moins, car c’est le quotidien de beaucoup d’entrepreneurs à succès. Mais plutôt d’utiliser son temps intelligemment, mais surtout dans le cadre d’un salaria, d’avoir l’autonomie nécessaire pour le faire pour les bienfaits à long terme.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Apprenez à travailler plus dur sur vous-même que vous ne le faites pour votre travail

Cela vient généralement d’une addiction aux résultats à court terme des sociétés.

Passage à l’action

Seule une vision à long terme permet de faire le nécessaire. Savoir prendre du recul et oser.

  • Prenez du recul sur l’objectif de votre travail
  • Est-ce que le stress que vous ressentez vient de votre travail ou de votre vision de celui-ci ?
  • N’y a-t-il pas des choses que vous pourriez laisser de côté ou déléguer ?

Ressources

 

La communication

Nos relations sociales

“Pourquoi tu ne me réponds pas ?”

Depuis l’arrivée des téléphones, puis des smartphones, beaucoup (moi le premier) sont devenu dépendant. Il est désormais dans la norme d’être joignable quasi n’importe quand dans la journée, un peu moins le soir.

Le fait de toujours être joignable, fait que nous sommes dans un état d’alerte constant.

Victime de la technologie que nous avons nous-même créé, mais aussi un moyen de contrôle pour certaines sociétés, nous avec un impératif de disponibilité : Il faut être disponible et répondre rapidement

Et cela dans la sphère professionnel, mais aussi dans la sphère privée.

“Pourquoi tu ne me réponds pas ?”

Avez-vous déjà entendu cette phrase ? 🙂 Personnellement, un bon nombre de fois.

Passage à l’action

Apprendre à se couper de cet environnement de haute disponibilité permet de se retrouver avec les personnes importantes, mais particulièrement une… Vous 🙂

  • Allez vous balader dans un parc sans téléphone, ça fait un bien fou.
  • Je fais de mon mieux pour écrire le moins de SMS possible et seulement appeler
  • J’essaie de n’appeler que pour prendre des RDVs
  • Lorsque je n’ai pas envie de répondre, je laisse faire ma messagerie. Si c’est important, elle aura un message pour vous 🙂

Ressources

 

Nutrition

Notre santé

“Je suis loin de mon poids idéal !”

Haha, oui, je suis frustré, je dis depuis des années que j’ai presque 20 kilos de trop…

Je pense que l’on a pas besoin de s’attarder sur ce point. Quand on connaît le ravage subit par des personnes cherchant à atteindre leur “poids idéal” à l’aide de régimes… Heureusement, je n’ai jamais eu la tête à me lancer dedans. Chance ou Fuite ? :p

Notre société véhicule chaque jour des messages comme quoi, si nous n’avons pas le corps de rêve de la personne sur les magazines, c’est que nous avons raté quelque chose… Cela devient une compétition parfois bénéfique, mais malheureusement plus néfaste qu’autre chose, soit physiquement à la suite des régimes ou privation, soit psychologiquement. A la clé, souvent frustré, on se retourne vers de “nouvelles méthodes” plus radicale, mais surtout moins naturel : l’intervention chirurgicale…

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment assumer l'entière responsabilité de ce qui nous arrive ?

Nous sommes tous uniques et la seule manière d’avoir une santé parfaite est de prendre le temps d’écouter son corps. S’il ne dit rien, c’est qu’on la trop souvent ignorer et qu’il boude. Il faut alors lui donner le temps.

À croire parfois que l’on prend soin de notre corps pour répondre à une demande de la société plutôt qu’à le faire pour soit.

Passage à l’action

Perdre du poids, c’est avant tout écouter son corps et comprenez l’impact des groupes aliments

  • Nourrissez-vous pour vous et non pas pour les autres
  • Arrêtons de culpabiliser pour un rien
  • Prendre l’habitude de faire du sport… La marche digestive, ça compte quand on commence 🙂

 

Les finances

Les finances

Sujet tabou, mais pourtant si oppressant

L’argent, voilà un sujet qui revient très souvent trop sur la table. Le fait de générer un certain revenu, nous définie parfois dans la société. Tu ne gagnes pas assez, alors tu as moins de valeur. Ce que j’aime avec l’entreprenariat, c’est de savoir que j’ai le contrôle même si ce n’est pas tous les jours rose.

Outil irremplaçable des échanges et des transactions, l’argent a aussi une utilité sociale. L’argent libère. Mais l’argent corrompt et aliène. Selon le dicton bien connu, «l’argent ne fait pas le bonheur… mais il y contribue». La place de l’argent dans la société est donc au cœur de la réflexion sur le bonheur, la morale, le type de modèle économique que l’on souhaite…

~Les journées économiques

Passage à l’action

  • Si vous pensez que vous manquez d’argent, car vous dépensez beaucoup, lisez ceci
  • Si vous sentez que l’argent est difficile à obtenir, découvrez ce qu’est l’argent
  • Si vous avez du mal à économiser, munissez vous d’une tirelire licorne : ici !

 

Conclusion

Dans tout ça, je n’aurais qu’une chose à dire :
et si, nous remettions la vie au centre de tout ?

Yahou

Qu’est-ce que vous devez faire maintenant ?

Mettez-vous une petite alarme sur votre smartphone (haha, encore lui) avec pour nom : “rythme de vie” au moment de la journée où vous avez un moment, pour vous poser quelques instants et faire le constat du rythme de la journée. C’est très pratique pour prendre conscience de tout ça.

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu.

Et vous, dans quels domaines avez-vous l’impression qu’il y a de plus en plus de compétition ?
Dites-le dans les commentaires 🙂

Faites-en profiter votre entourage :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires sur « Le rythme : 5 aspects de la vie devenues des compétitions »

  • Sympa la tirelire licorne ahah
    J’aime beaucoup les idées, ça m’a permis d’aller en savoir plus sur les lois de gestion du temps.
    Pour ma part c’est dans les relations sociales que je vois beaucoup de compétition. Je le gère très bien dans la vie privée mais c’est au travail c’est un différent avec la notion de networking qui est essentielle.

    • Salut Florian !
      Merci pour ton commentaire 🙂 C’est vrai que la notion du networking est vraiment intéressante. Je n’y avais pensé avant et j’ajouterai une section à ce sujet, merci.
      Lorsqu’on voit sur les réseaux sociaux ou professionnel des personnes avec plus de 1 000 amis/contacts, nous sommes en droit de nous poser la question : est-ce que cette personne a déjà discuté au moins 1 fois avec chacun d’entre eux ? Car, si j’accepte toutes les invitations sur Linkedin ou FB, j’aurais beaucoup ” “d’amis”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CADEAU Vous êtes libre de télécharger le livre

"Les 3 étapes pour un suivi d'objectifs efficace"