Maitrisez l’art de dépenser

Dans notre société, tout le monde a pour objectif de vous faire dépenser votre argent. Le plus marrant, c’est que ce sont souvent des produits dont vous n’avez réellement besoin. Du coup, il est donc difficile de savoir quoi faire avec son argent. Je partage avec vous 3 conseils simples et efficaces pour prendre le contrôle de vos dépenses.

Comme le dit l’auteur Américain Will ROGERS : “Top de gens dépensent de l’argent qu’ils n’ont pas. Pour acheter des choses qu’ils ne veulent pas. Pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas”. Une triste réalité qui sévi pourtant.

 

 

“56 %  des Français n’ont pas pu réaliser d’économies sur leurs revenus au cours des 12 derniers mois”

Baromètre de la vulnérabilité financières francais, BVA

1 ) Payez au comptant

Génération cartes de crédits

Un excellent moyen de prendre conscience de nos dépenses et d’apprendre à les contrôler est de payer au comptant. A l’ère de l’information où les carte bancaires sont facilement dégainées, il est facile de payer sans se rendre compte que le solde descend doucement mais surement.

La réalité

Avec 1 à 3 jours de délai pour qu’un virement soit effectué et la dématérialisation, il semble que l’argent est parfois « invisible » mais sa valeur réelle nous rattrape rapidement. 43 % des Français pensent que l’argent est fait pour être dépensé et 20 % indiquent vivre au jour le jour (1). Mais cela ne signifie pas qu’il faut faire n’importe quoi.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pôle emploi explique la création d’entreprise et ses indemnisations

Dépenser de manière pertinentes et contrôlée permet de s’assurer un filet de sécurité et de progresser sur le plan financier. Avoir un montant physique dans votre porte monnaie vous permet de suivre le budget plus simplement. Voir sur le long terme permet aussi de faire des dépenses plus réfléchis. Chaque € dépensé doit en valoir la peine.

Conseil : Pendant un mois, n’utilisez votre carte bancaire que pour retirer de l’espèce. Puis comparez vos dépenses à la fin du mois avec celles du mois dernier. Les chiffres parlent souvent d’eux-même.

2 ) Accroitre votre intelligence financière

Méconnaissances

Lorsque l’on parle d’un placement standard, les Français sont plutôt mal loti : le Livret A, PEL, LDD, Fond commun, SICAV, Compte Titre, PEA. Beaucoup ne veulent pas se prendre la tête avec tout ça, ce qui est bien dommage car parmi certain de ces produits, il existe des perles à découvrir. Il en va de même sur la mentalité autour de l’argent et les opportunités qui s’offrent à nous. La première chose à faire sera d’apprendre à vous payer d’abord.

Concret

Comme l’indique le sondage effectué pour la question suivante : « Imaginons que vous avez 100 euros (sans frais) sur un compte épargne rémunéré 2 % par an. Si vous ne faites aucun versement ni retrait d’argent : combien aurez-vous au bout d’un an, une fois les intérêts versés ? », uniquement 73 % des français ont su répondre tandis que seulement 55 % savent y répondre « Au bout de 5 ans » (1).

Qu’en est-il lorsque les paramètres sont un peu plus nombreux et que cela inclus des réductions fiscales, des négociations de frais, etc. ?

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Ma meilleure astuce pour appliquer mes bonnes résolutions

Conseil : Prenez dès à présent en charge votre éducation financière. Il existe de très bons ouvrages tels que « Père riche, père pauvre » et « L’homme le plus riche de Babylone » qui sont d’excellentes entrées en matière.

3 ) La magie des intérêts composés

Payez le juste prix

La règle est simple, les personnes voulant obtenir un bien, pour lequel elles n’ont pas les moyens, devront dépenser plus chère. Tandis que les personnes en mesure de le payer le paierons au prix d’origine ou avec des réductions.

Encore et toujours des intérêts

Cela peu sembler étonnant, mais c’est comme ça que l’économie et fonctionne. Ceci est possible grâce aux intérêts composés des crédits. Prenons un exemple pour illustrer le tout. Soit un prêt de 10.000 € à un TAEG de 10 %, pour une durée de 60 mois :

Le montant total des intérêts payés sera d’environ 3000 €  sans prendre en compte les frais de dossier et l’assurance, soit plus de 30 % du prix d’origine une fois tout les chiffres mis bout à bout. Est-ce normal de payer 130 % du prix d’un article ?

Conseil : Dans un premier temps, faites le points sur vos crédits et regardez ceux dont les taux ne sont pas optimisés. Dans un second temps, si le besoin vous pousse à faire un crédit, attention aux détails. Consulter principalement les frais annexes, taux et autres joyeusetés qui prendrons de l’ampleur avec le temps. Il est parfois préférable de payer 500 € en entrée pour éviter 3000 € l’arrivée.


 

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Les 7 étapes pour générer des ventes en dormant

PASSEZ À L’ACTION

Appelons cela le « Nettoyage de Printemps » ! Faites le tour de vos biens actuels et mettez dans une seule pièce tous les biens que vous n’avez pas utilisé depuis 1 an. Cela vous permettra de vous rendre compte des achats que vous auriez pu éviter. Vendez ou donnez ce qui ne vous sert pas et garder en mémoire lors de vos prochains achats : Est-ce que cet achat finira pas dans le prochain « Nettoyage de Printemps » ?

 

En cadeau, je vous offre gratuitement la fiche mémo !

 

J’espère que cet article vous aura plus. N’hésitez pas à laisser des commentaires, cela me permettra de vous apporter du contenu de meilleure qualité.

K.


Auteurs Références
1 BVA barometre_de_la_vulnerabilite_financiere_des_francais
Faites-en profiter votre entourage :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    9
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CADEAU Vous êtes libre de télécharger le livre

"Les 3 étapes pour un suivi d'objectifs efficace"